mercredi 29 octobre 2008

La réunification, Acte I.

Rencontre avec les mardisateurs de Gilles (eh calmez-vous, j'ai dit rencontre, pas match). D'abord, on retrouve une traîtresse qui était venue au premier cours avec David et vient le mardi maintenant. J'en suis contente parce que c'était ma voisine d'envoyage de son au plafond au premier cours et je l'avais trouvé sympa.

On fait ronde des prénoms et rondes des prénoms améliorés. ça fait beaucoup de prénoms et de gestes à retenir. Moi, j'ai eu du mal à me rappeler la jolie Juliette, les autres ça allait... Gilles a bien gentiment claqué sur sa tête avec sa main à mon prénom assez fort mais Mon Prof ne l'a pas fait. On n'est trahi que par les siens...

La salle est moins petite que j'aurais cru et chauffée. Mais on est un peu beaucoup pour la place qu'il y a. Surtout pour marcher dans l'espace... J'adore cette expression.

Gilles nous a lu une histoire qu'on devait en quelque sorte vivre au fur et à mesure de la lecture. J'aime bien. C'est moins sophrologique que celle que David nous a fait faire l'autre fois et on a voyagé moins loin. La même chose mais différent mais bien aussi.

On a joué au jeu du pan. J'ai été moins mauvaise que d'habitude. J'ai toujours un temps de réaction tout pourri que ce soit en impro ou au volant. Heureusement que je ne prends pas le volant en ce moment.

Après, on se retourne face au mur. On nous dit un mot, une chose ou quelqu'un, que l'on doit incarner. J'ai trouvé ça moins dur que la première fois. Je ne trouvait pas forcément comment le faire mais j'y croyais enfin plus que la première fois.

Puis des bouts d'impros avec les deux profs qui debrieffent (un de plus qu'à la starac'). Je ne suis pas passée. Heureusement. J'ai besoin d'être guidée (j'avais bien aimé qu'on me donne un personnage et une action, partir dans le rien je ne le sens pas encore).

21h30 pause fromage. Gilles doit rentrer tôt, il part, quasiment toutes les filles le suivent. Je ne sais pas de quelle flûte il leur joue pour qu'elles le suivent comme ça !

Il reste quelques filles insensibles à la flûte et des garçons. On continue à improviser jusqu'à encore une heure après une pause de magie de notre magicien (il est à nous les lundisateurs, pas touche minouche !)

Puis on finit la soirée dans un bar chambérien ouvert et qui accepte les chiens. Je ne savais même pas que ça existait dans Chambé.

Car le héros de la soirée, n'en déplaise à Gilles et David, c'était Mickey, le chien de David.

Sur la route vers le bar, nous avons croisé Lauren qui a fait sa bêcheuse et n'a pas voulu nous accompagner. Un grand bouhhhhhh pour elle.

Bref, un cours très différent. Je suis contente d'avoir David comme prof. Je pense que c'est plus simple pour moi de l'avoir lui que Gilles. Donc, bon choix; en plus, le lundi, je suis en meilleure forme que le mardi.

Pas de cours la semaine prochaine mais un brève de scènes. Je vais encore arriver super tôt n'en déplaise aux jouteurs parce qu'à mon âge, il me faut une place assise.

Voilà, lâchez-vos comm'

En tous cas, moi, je suis fan de certains de mes camarades ! Ils sont trop forts par moments. Ils ont l'air à l'aise (Blaise).

3 commentaires:

blue a dit…

sympas ces soirées impro et after :)
vous avez prévu de faire un spectacle de fin d'année?

Thémi a dit…

euh non non...

blue a dit…

mouais c'est ce qu'on dit! ;p
tu ne veux pas qu'on vienne t'applaudir en fait ;)