vendredi 18 avril 2008

Envie de me retrouver.

J'ai rarement envie de me raconter sur mon blog. Je suis censée y parler de moi mais il n'y a pas grand chose à dire.

Aujourd'hui, je suis plutôt fatiguée et le moral se fait la malle, du coup, j'ai le dos qui coince, youpi.

J'ai l'impression de me perdre en ce moment, je cloisonne tout. Je suis rarement entièrement moi et c'est assez bizarre. J'ai toujours été la même avec tout le monde et là, il y a des gens à qui je ne montre que mon côté déprimé et d'autres avec qui je ne fais que délirer. Et, dans tout ça, je ne me retrouve pas. Je n'ai pas l'impression d'être l'une ou l'autre personne mais plus inquiétant, je n'ai pas non plus l'impression d'être la synthèse de ces deux personnes.

J'ai envie d'avancer et quelque chose me retient. Chaque fois que j'ai ôté ma carapace, que je me suis laissée aller à faire confiance aux autres, je m'en suis pris plein la figure. Je n'ai plus envie de ça. Mais je sens bien que je ne peux pas passer ma vie à me protéger, à chercher à ne plus avoir mal. Il y a quelque chose qui me dit de rester coucher et d'attendre en hivernant que l'été revienne. Mais le thermomètre est déréglé.

Je dois faire des choix mais je déteste choisir. Je devrais faire des concessions mais je suis trop entière pour ça. Le "ça passe ou ça casse" a toujours été mon credo et je suis trop vieille pour en changer et surtout je n'ai pas envie d'en changer ! On me prend comme je suis ou on me laisse et je suis plutôt de l'étoffe de celles qu'on laisse. J'aimerais trop être une bombe et une garce. Je suis sûre que ça m'irait très bien mais le destin n'en a pas décidé ainsi.

Je choisis d'être raisonnable. Une soirée sympa ou les révisions ? ça sera les révisions... Quoi qu'il m'en coûte... Mais c'est peut-être encore une excuse. Je ne me cherchais jamais d'excuse avant.

J'ai envie de me retrouver. De redevenir moi. Finalement, quoi que j'en pense à l'époque, je n'étais pas si mal avant. Le nouveau moi me semble mièvre. Yeark. Ce moi ne me ressemble pas.

Vous en pensez quoi ?

1 commentaire:

Barbara a dit…

Soit simplement toi-même ma mouche. Il y a une part de toi dans la déprimée et une part de toi dans la rigolote. Ne te force pas, prend le temps d'être bien avec toi et tu le seras avec les autres. Nous on t'aime!!